Des nouveautés chez Andermatt France

Spécialiste du biocontrôle depuis 25 ans et membre fondateur de l’association européenne IBMA (1), le groupe suisse Andermatt vient de créer, début 2014, sa filiale en France.

Spécialiste en micro et macro-organismes, phéromones et substances naturelles, Andermatt France dispose de 27 solutions utilisables en bio, dont un large panel de produits à base de virus, et des dispositifs pour la lutte contre les rongeurs. La gamme arbo est le fer de lance de son activité, et les cultures légumières, horti et espaces verts en bénéficient. « 2014 se termine sous de bons auspices puisque l’Anses a validé 4 nouvelles solutions en août dernier, annonce Alain Querrioux, directeur général de la filiale française. La DGAL a promu deux d’entre elles en enquête publique, qui devraient être autorisées très prochainement. » Il s’agit d’une solution à base de produits viraux active contre capua (Adoxophyes orana) sur pommes, et d’un autre virus actif contre Heliothis (Helicoverpa armigera) sur cultures légumières. Le piège Riga à base d’attractif alimentaire pour le piégeage de Drosophila suzukii est nominé par le Sival dans la catégorie Protection des Cultures (2). Une gamme de pièges mécaniques pour lutter contre les rongeurs, notamment les campagnols, est aussi disponible. Andermatt soutient également, en lien avec l’Itab, les dossiers d’homologations de Curatio, à base de bouillie sulfocalcique (anti-tavelure, moniliose, maladie criblée) et de Neemazal, insecticide à base d’azadirachtine

(1) International biocontrol manufactures association

(2) Consultez en ligne le guide des intrants utilisables en agriculture biologique remis à jour régulièrement par l’Itab qui confirmera leurs autorisations.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.