Volailles : construire des équilibres favorables

Dans son ouvrage Santé animale et solutions alternatives, le vétérinaire Gilles Grosmond met en cohérence les règles du fonctionnement des animaux avec les techniques de leurs élevages et de leurs soins. En volailles, la construction d’équilibres microbiens favorables est essentielle. Extraits.

Le poussin, à son arrivée en élevage, a déjà subi un parcours chaotique et des contacts fortement aléatoires avec des germes environnementaux : manipulateurs, tapis roulants, cartons d’expédition, véhicules de transport… De quoi installer une flore intestinale bien étrange !

La distribution d’un kéfir de maïs dès leur arrivée permet de construire une flore équilibrée. Le jus de fermentation est distribué le premier jour à raison de 1 litre pour 50 litres d’eau de boisson. Cet apport peut se poursuivre par la distribution régulière et limitée de maïs concassé ayant fermenté 3 ou 4 jours au contact de ces germes (2 à 3 g/j/animal). Cette technique très pratiquée dans des élevages de petite à moyenne taille assure une bonne maîtrise des risques de coccidiose. (…………..)

Lire la suite dans Biofil n° 89.

 

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.