Pondeuses : trouver le bon équilibre en Isère

Isabelle Farconnet élève 6 000 pondeuses bio en contrat de reprise à Saint-Bonnet-de-Chavagne en Isère. Si le bâtiment est éclairé naturellement en journée, complété de lumière artificielle lorsque nécessaire, les poules ont un « repos nocturne » à 20 h au plus tard jusqu'à 6 h du matin.

Isabelle Farconnet élève 6 000 pondeuses bio en contrat de reprise à Saint-Bonnet-de-Chavagne en Isère. Si le bâtiment est éclairé naturellement en journée, complété de lumière artificielle lorsque nécessaire, les poules ont un « repos nocturne » à 20 h au plus tard jusqu’à 6 h du matin (crédit photo : Earl Le Plumet).

Isabelle Farconnet, de l’Earl Le Plumet, s’est lancée en pondeuses bio en 2011, en complément des grandes cultures conventionnelles de son mari. C’est son quatrième lot, et la productrice prend ses marques.

Entre Grenoble et Valence, Denis Farconnet exploitent près de 45 ha de terres. Les grandes cultures, en particulier le maïs semence, ainsi que les noix, lui assurent son revenu. En 2010, la coopérative drômoise Valsoleil…

Lire la suite dans Biofil n°102 (novembre-décembre 2015).

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.