Monogastriques : réussir une alimentation 100 % bio

Indicateur_pouleMême si ce n’est pas simple et sans surcoût, des éleveurs se passent des 5 % de matières premières agricoles conventionnelles riches en protéines encore autorisées, gluten de maïs et protéines de pommes de terre en tête. Témoignages de certains d’entre eux.

Fabrication d’aliments à la ferme totale ou partielle versus achat d’aliments complets : les pratiques des éleveurs sont variées. C’est le cas des adhérents à la coopérative Volailles Bio de l’Ouest (VBO).

Bernard Naulet distribue une alimentation 100 % bio a ses volailles depuis 2010. “Au début, l’élevage s’est retrouvé carencé en certaines protéines, d’où des soucis de nervosité, picage, ampoules au bréchet. Aujourd’hui, on arrive à l’équilibre. Les formules alimentaires ont été améliorées”, estime l’éleveur. Ble, triticale, orge, mais, tourteaux de soja et de tournesol, pois protéagineux et féverole sont les principales matières premières entrant en formulation…

Lire la suite dans Biofil n°103 (janvier-février 2016)

 

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.