Hyacinthe Rousselet, de Châtelain en Mayenne : “L’herbe, sans rupture de stocks”

Disposant d’une surface fourragère de 57 hectares facilement accessibles pour nourrir 42 vaches Montbéliardes, Hyacinthe Rousselet jongle avec ses prairies à flore variée, le foin et les betteraves, pour tirer le meilleur parti possible de son élevage laitier.

Hyacinthe RousseletEn bio depuis 1997, les résultats de cet élevage du sud de la Mayenne affichent des performances économiques très satisfaisantes. “Mon principe est de favoriser au maximum le pâturage, dix mois sur douze, et de faire suffisamment de réserves de fourrage pour ne pas être pris de court face aux aléas climatiques”, explique-t-il. Précautionneux, Hyacinthe Rousselet gère minutieusement ses stocks par anticipation pour éviter les ruptures.

(…) Retrouvez l’intégralité de cet article en lisant Biofil n° 83.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.