Côté producteurs : pratiques de l’ agriculteur-meunier

Youenn Le Gall et Philippe Loussouarn utilisent tous deux un moulin Astrie, dont la conception respecte au mieux les qualités de la farine.

Des agriculteurs se sont équipés pour transformer leur blé en farine, achetant aussi du grain à d’autres producteurs, et maîtrisant ainsi toute la chaine.

Ancien officier marinier, Philippe Loussouarn s‘est reconverti agriculteur-meunier en 2003. Sur les 14 ha de la ferme familiale de Luzuen à Pont-Aven, élargis depuis à 23 ha, il transforme en farine l’intégralité de sa production de blé (ainsi que celle de seigle, épeautre et blé noir) qu’il complète par des achats auprès d’autres agriculteurs (60 tonnes de blé écrasés chaque année). Ses farines de blé, de la T65 à la T110, sont vendues en direct à la ferme mais aussi à des boulangers et crêpiers locaux ainsi qu’à deux biscuiteries artisanales de renom. Fort de sa “double casquette”, il bat en brèche plusieurs idées reçues…

Retrouvez l’intégralité de l’article dans Biofil n°81, Mai/juin 2012

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.