Circuits de vente du vin bio

Cultiver la diversité

Avec la conversion de nombreux hectares et la réglementation vinification, la filière du vin bio se met en place. Mais la grande inconnue reste le marché qui, même s’il est dynamique, risque de ne pas aller aussi vite.

 

La récolte 2012 avait été évaluée à 1 million d’hectolitres, soit 400 000 de plus qu’en 2011, de quoi frémir d’autant que 2013 suivra la même tendance pour atteindre 2 millions en 2014. En pratique, les premières récoltes révèlent des rendements…

 

Retrouvez l’intégralité de cet article en lisant Biofil n°84 (novembre-décembre 2012).

 

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.