Poitou-Charentes : le mois de la conversion est lancé

Pour sa 2e édition, le mois de la conversion a lieu du 14 octobre au 15 novembre, animé par le Pôle conversion bio de la région qui regroupe une trentaine de partenaires. Les thèmes de l’autonomie, de la technicité et des débouchés régionaux sont mis en avant au cours des 30 rendez-vous et rencontres techniques et économiques. Au programme :

* dix “temps forts filière” pour découvrir la demande du marché, les perspectives de développement, dont 3 consacrés aux grandes cultures, 1 rallye élevage en 3 étapes (bovins et ovins viande), 2 rencontres en légumes, 1 en plantes aromatiques et médicinales et 1 en viticulture.

* des visites d’entreprises agroalimentaires (transformation d’herbes aromatiques, de légumes, une meunerie), mais aussi celle du projet nommé “Val Bio Ouest”, à Saint-Jean-d’Angély, projet d’implantation d’une vallée bio constituée d’entreprises de première et deuxième transformation.

* des visites techniques, des réunions d’information sur la conversion, le foncier, etc., et un programme de rencontres et échanges avec des producteurs conçu tout spécialement pour les étudiants et formateurs de l’enseignement agricole.

À noter que de nouveaux partenaires économiques s’engagent pour ce mois de la conversion, comme la Caveb, Corali, la Corab, Biograins…, en proposant aussi des actions de sensibilisation à la bio.

Besoin de conversions

La bio en région Poitou-Charentes, c’est désormais 840 producteurs, soit environ 3,5 % des exploitants agricoles, et 40 300 hectares, ce qui représente environ 2,3 % des surfaces – sachant que la moyenne nationale se situe autour des 3,5 % de SAU cultivée en bio. Aujourd’hui, en Poitou-Charentes, on estime qu’il faudrait engager 10 000 hectares supplémentaires pour faire face aux besoins actuels des filières de la région.

www.penser-bio.fr/Mois-de-la-Conversion-2013-le-programme-en-detail

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.