Matériel au salon Tech&Bio 2011: toujours des améliorations

Le salon Tech&Bio, les 7 et 8 septembre dans la Drôme, sur la lancée des deux éditions précédentes, a mis en avant un large éventail de techniques alternatives dans tous les secteurs de production.

Bineuse à caméra numérique Robocrop de chez Garford en démonstration sur du soja.

Un public averti d’agriculteurs bio et conventionnels, techniciens et étudiants, a assisté à la trentaine de démonstrations en plein champ, organisées sur les 15 ha du lycée agricole du Valentin à Bourg-lès- Valence. De nombreux constructeurs étaient présents, tant à dimension nationale voire internationale (Carré, Actisol, Monosem, Hatzenbichler…), que régionale (Fatton, Jurane, EAM, Radis Mécanisation, Aguilar…).

Dans un contexte agricole difficile, beaucoup de conventionnels cherchent à diminuer leurs coûts de main-d’oeuvre, mais aussi à réduire le recours aux intrants, poussés par une réglementation de plus en plus contraignante. Du côté des bio, les attentes sont plutôt tournées vers l’amélioration de l’efficacité du désherbage mécanique, et en élevage, vers la recherche d’un entretien optimal des prairies. Dans l’ensemble, la tendance est surtout au perfectionnement des matériels qu’à de véritables innovations, avec de petites améliorations visant à simplifier le travail tout en gagnant en confort et précision. Par exemple en maraîchage, l’enfouisseur avec butteusepailleuse compact présenté par EAM a un porte-à-faux réduit de 100 kg grâce à l’absence de porte-à-court. Cela est intéressant pour de petits tracteurs, et réduit la surface non travaillée en bout de champ…

Retrouvez l’intégralité de l’article dans Biofil 78

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.