Bioporc rejoint la coopérative Cavac

Implanté depuis 20 ans au cœur du bocage vendéen, le charcutier Bioporc 100 % bio (1) est l’un des leaders dans la transformation de la viande de porc et la charcuterie bio, écoulant 250 porcs par semaine.

Bioporc a la capacité de  transformer 250 porcs bio par semaine.

Bioporc a la capacité de transformer 250 porcs bio par semaine.

Ces cinq dernières années, l’entreprise a connu une forte croissance d’environ 15 % par an, réalisant 13 millions d’euros de chiffre d’affaires, et atteignant 70 salariés. Pour conforter son avenir, son président Jérôme Lebrun, qui a repris la société de la Châtaigneraie en 2006, a décidé de céder ses parts et de s’adosser à la coopérative agricole Cavac, son principal partenaire, pour l’approvisionnement de porcs. « C’est un choix qui va permettre de poursuivre les investissements que ce soit sur les plans industriel, marketing et commercial nécessaires au développement de notre activité toujours en plein essor », explique le dirigeant désormais actionnaire minoritaire et maintenu directeur général de l’entreprise.

Un partenariat privilégié

La filière Porc Bio Atlantique, fruit du partenariat entre la Cavac et Bioporc.

La filière Porc Bio Atlantique, fruit du partenariat entre la Cavac et Bioporc.

 

Depuis 2008, Bioporc entretient un lien privilégié avec la Cavac, par le biais de la filière Porc Bio Atlantique, mise en place par les deux structures, avec environ 250 porcs/semaine produits par les éleveurs de la coopérative. « Ce rapprochement permettra aussi de maîtriser la montée en puissance de la partie élevage de la filière », complète Jérôme Lebrun. La Cavac dispose de toutes les expertises pour accompagner les éleveurs de porcs tant sur le plan technique (conduite d’élevage bio, appui à la conversion…) que sur celui de l’approvisionnement en matières premières pour l’alimentation des animaux. Sa collecte en céréales et oléoprotéagineux se monte à près de 20 000 t. La coopérative vise ainsi à renforcer sa présence dans la transformation et la commercialisation de viandes bio qui ont le vent en poupe.

Une large gamme

Créée en 1991 par des charcutiers engagés en bio, Bioporc repris par Jérôme Lebrun n’a cessé de développer sa gamme de porcs bio en cherchant à valoriser 100 % des carcasses. La société propose aujourd’hui plus de 80 recettes différentes destinées aux rayons boucherie, charcuterie cuite et sèche et en épicerie (conserves). En complément des ventes en magasins spécialisés « bio » et grande distribution, Bioporc distribue également ses produits en restauration collective ou auprès d’industriels pour des produits traiteurs plats cuisinés (lardons, choucroute, cassoulet…). Présente également un peu à l’export, Bioporc est à ce jour la seule entreprise française de charcuterie 100 % bio certifiée IFS (International Food Standard/une norme internationalement reconnue pour la sécurité et la conformité des produits mis sur le marché). La nouvelle filiale de la Cavac compte offrir des débouchés supplémentaires aux éleveurs de porcs sur son territoire de Vendée et des Deux-Sèvres.

Christine Rivry-Fournier

(1)    CA total bio et conventionnel : 800 millions d’euros – 1 100 salariés.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.