Pays de la Loire : en Vendée, les légumes en filière

En 2017, les quatre fermes de la Sas Le Champ du Possible ont planté 4 ha de poireaux et 7 ha de pommes de terre. Carottes, navets et oignons devraient être cultivés l’an prochain avec d’autres producteurs. (credit F. Ripoche)

Des éleveurs en caprin, porcin et bovin bio du canton de Pouzauges se lancent dans les légumes… Le Champ du Possible, c’est le nom de la Sas (société par actions simplifiée) créée ensemble. L’objectif : se diversifier. Et leur premier client est sur place. “On a toqué à la porte de Fleury Michon avec l’idée de fournir un opérateur local”, souligne l’un des producteurs, Laurent Vincendeau. Bonne pioche, car l’industriel vendéen se saisit de l’opportunité pour préparer des recettes bio. 2016 est une année test avec 20 tonnes de poireaux produits sur un hectare. Mais le projet démarre vraiment cette année avec dix fois plus de surfaces en poireaux et pommes de terre. L’idée est née il y a deux ans. Une quinzaine de producteurs bio sont alors réunis au sein d’un GIEE visant à promouvoir l’agriculture biologique sur le territoire de Pouzauges. Le Champ du Possible est issu de ces rencontres.

[…]

Frédéric Ripoche

Lire l’intégralité de l’article  dans Biofil n°112 – juillet-août 2017.

 

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.