La Frab soutient les éleveurs laitiers

Contrairement aux idées reçues et aux craintes de ces derniers mois, la filière lait bio poursuit sa progression”, tient à souligner la Fédération régionale des agriculteurs biologiques de Bretagne, confiante quant à l’évolution positive de la filière lait bio. En 2012 en France, la production de lait bio a continué à croître pour atteindre 450 millions de litres, contre 275 millions en 2010 et 350 millions en 2011. Et le développement du marché est bien présent sur l’ensemble des segments. “Seuls les prix sont en berne en 2012, particulièrement pour les producteurs”, déplore cependant la Frab. Un sursaut des laiteries est vivement attendu pour retrouver au minimum le niveau de 2011 (420 euros /1 000 litres, prix de base bio en moyenne).

La Frab soutient les producteurs dans cette demande, en restant optimiste quant aux besoins constants de nouveaux volumes en bio. “Nous constatons des attentes des laiteries, notamment pour le remplacement des arrêts de collecte à venir chez des producteurs de lait bio qui vont partir à la retraite.” En Bretagne, ce sont 15 % des fermes bio qui sont à reprendre dans les 5 prochaines années, dont une bonne partie en production laitière.

 Les producteurs s’organisent

Pour la Frab Bretagne, la reconnaissance, en janvier 2013, de la première organisation de producteurs bio transversale en France, l’OP Lait Bio Seine et Loire, est une première étape d’organisation des producteurs de lait bio. Elle salue dans la foulée la création de la première Fédération nationale des éleveurs laitiers bio de France, “Lait Bio de France”. “Cette association devrait permettre la représentation nationale des groupes économiques d’éleveurs laitiers bio pour promouvoir le projet de cohésion et de coopération inter-groupements”, explique la Frab.

(…) Retrouvez la suite de cet article dans Biofil n° 89.

 

Tags

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.