Vague de conversions en France : gérer les demandes

En 2015, 220 000 hectares se sont convertis à la bio, dont 60 000 ha en grandes cultures. En 2016, cette vague sans précédent s’accentue, bien que freinée par des financements insuffisants dans certaines régions. Parallèlement, la consommation s’envole dépassant les 10 % de croissance.

Les grandes cultures recensent 60 000 hectares convertis en 2015. (crédit photo : JM Poupeau)

Les grandes cultures recensent 60 000 hectares convertis en 2015. (crédit photo : JM Poupeau)

Si le boom des conversions réjouit la filière, sa gestion est au cœur de toutes les stratégies. Forte de 1,3 million d’hectares (+ 17 %) fin 2015, dont plus de 300 000 hectares en conversions, la bio française change d’échelle. 4,9 % de la SAU est désormais conduite en bio, dépassant certainement les 5 % en 2016…

Lire la suite dans Biofil n°105 (mai-juin 2016).

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.