Semences et plants : l’appel des porte-graines

Au pôle semences de Tech & Bio, Michel Thibaud, qui commercialise son ail via le GIE Ail drômois, accueille un groupe d’Allemands très intéressés par les plants d’ail.

Au pôle semences de Tech & Bio, Michel Thibaud, qui commercialise son ail via le GIE Ail drômois, accueille un groupe d’Allemands très intéressés par les plants d’ail.

Filière stratégique, les semences sont toujours en quête d’agriculteurs multiplicateurs performants et de producteurs de plants pour rendre l’offre bio en adéquation avec la demande, et réduire les dérogations qui touchent les semences.

Produire des semences bio de qualité” : la conférence de Tech & Bio animée par les deux spécialistes de la filière, Frédéric Rey de l’Itab et François Collin de la Fnams, a montré encore une fois que c’était possible, à condition de redoubler de vigilance. “Ne partez pas isolé, formez un noyau de producteurs, notamment pour mettre en commun le matériel spécifique, planteur, trieur mais aussi bineuse, herse étrille, écrouteuse… Soyez persévérant”, avertissent-ils. Alix Rey, qui a travaillé 40 ans dans ce secteur…

La suite de l’article dans Biofil n°90 (novembre-décembre 2013)

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.