Salon Millésime bio : confiance ou prudence ?

La 23e édition du salon international des vins bio à Montpellier, tenue du 25 au 27 janvier 2016, est l’occasion de sentir les tendances. L’enthousiasme est toujours présent : le marché est porteur et le potentiel d’offre de vin bio français est réel. Néanmoins, quelques acteurs sont plus prudents.

PIXABAY_vines-928599_1920Toujours en croissance, le salon a accueilli cette année 873 exposants (800 en 2015) français et étrangers de 14 nationalités différentes (Italie et Espagne majoritairement). Mais la fréquentation se stabilise avec 4 500 visiteurs (contre 4 800 en 2015). En revanche, les visiteurs étrangers sont plus nombreux que l’année précédente, venant principalement du Benelux, d’Allemagne et des pays scandinaves.

Moment incontournable pour la filière du vin bio française, le salon fait le point sur l’évolution des marchés. “Des déconversions, il y en a, mais ce ne sont que des cas ponctuels. Attention aux fausses annonces médiatiques !”, interpelle Patrick Guiraud, président de Sudvinbio, organisateur du salon. Élisabeth Mercier, directrice de l’Agence bio le confirme : “L’évolution n’est plus celle que nous avons connue en 2009-2010, mais nous avons toujours de nouveaux engagements…

Lire la suite dans le Biofil n°104 (mars-avril 2016).

 

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.