Nouveaux éléments pour le réglement vin bio

Le Comité national de l’agriculture biologique de l’INAO, en date du 14 mars 2013, a précisé les éléments suivants concernant la vinification :

* Origine des ingrédients et calcul de la proportion de sucre ajoutée dans un vin bio :

Dans le cadre de la nouvelle réglementation concernant l’étiquetage des produits biologiques, les producteurs de vin bio doivent préciser la provenance des ingrédients en indiquant “Agriculture UE” ou “Agriculture non UE” ou “Agriculture UE/non UE”. La réglementation biologique prévoit qu’il est possible de remplacer l’indication “UE” ou “non UE” par le nom d’un pays lorsqu’au moins 98 % du poids des matières premières agricoles proviennent de ce pays. Les ingrédients peuvent ne pas être pris en compte si leur quantité en poids n’excède pas 2 % de la quantité totale en poids de matières premières d’origine agricole.

Le Comité national a décidé de réaliser le calcul du pourcentage de sucre à partir du poids du raisin mis en œuvre, et non pas du moût. Le raisin constitue la matière première d’origine agricole. Ainsi, avec cette méthode de calcul, si le sucre représente moins de 2 % des ingrédients mis en œuvre, l’origine de ce sucre n’a pas nécessairement à apparaître sur l’étiquetage.

Cette modalité permet de couvrir tous les types de vins et tous les types de vinification. Cette méthode de calcul ne concerne que les vins.

(…) Retrouvez la suite de cet article dans Biofil n° 89.

 

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.