Les politiques régionales en faveur de la bio

Organisé par la Fnab (Fédération nationale d’agriculture biologique) le 6 juillet à Paris, le colloque sur les politiques régionales a réuni plus de 150 participants sur le thème du développement de la bio dans les territoires.

Leviers de cette dynamique, les Pôles de conversion mis en place dans certaines régions, rassemblant les différents acteurs, sont estimés indispensables pour rendre cohérents les différents programmes et initiatives en faveur de la bio. La construction de filières bio solidaires intégrant les producteurs, le rôle croissant des collectivités, notamment à travers la restauration collective, la mission de coordination de l’État via les Conférences Régionales bio sont autant de voies de développement mises en avant. Dominique Marion, président de la Fnab et René Souchon, président de la région Auvergne et de la commission agriculture de l’Association des régions de France (ARF), ont insisté sur l’importance de la co-construction et de l’ouverture pour la mise en place de “bonnes politiques territoriales en faveur de l’agriculture biologique”. “La pertinence des politiques de développement de la bio en région n’est plus remise en cause, mais elle n’est pas vécue et concrétisée de la même façon partout ”, regrette Dominique Marion. Pour René Souchon, “les régions doivent agir sur l’enseignement agricole, dont elles ont en partie la responsabilité et bénéficier d’aides européennes régionalisées”.

www.fnab.org

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.