La Terre est notre métier : savoir-faire et transmission

Faire connaître l’agriculture bio, mettre en avant les grands enjeux pour la développer, diffuser des pratiques, des expériences : tels sont les crédos de La Terre est notre métier, premier salon du genre dans le grand ouest. « Bio, Terres d’emplois, Terres nourricières » était le slogan de sa 13e édition.

Des projets bio plein la tête, ces stagiaires en BPREA Polyculture élevage bio au CFPPA de Rennes-Le-Rheu sont venus visiter le salon La Terre est notre métier.

Des projets bio plein la tête, ces stagiaires en BPREA Polyculture élevage bio au CFPPA de Rennes-Le-Rheu sont venus visiter le salon La Terre est notre métier.

10 000 visiteurs ont foulé les prairies de Guichen, la commune d’Ille-et-Vilaine qui héberge le salon : le bilan est positif, bien que plus modeste que l’an passé. Sans doute la pluie incessante du dimanche a influé sur l’ardeur du public et le salon a dû faire sans « tête d’affiche »– Dacian Ciolos, annoncé sous réserve, n’était pas là – alors que des éditions précédentes ont vu des personnalités comme Gilles-Eric Séralini ou Marc Dufumier…

La suite dans Biofil 97

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.