Entretien avec Gilles-Eric Séralini

Le maïs OGM NK 603 et le Roundup sont tumorigènes

Publiée dans la revue Food and Chemical Toxicology le 19 septembre, l’étude toxicologique du biologiste français, Gilles-Éric Séralini, d’une durée de 2 ans sur le maïs OGM NK 603, confirme le danger des OGM.

Biofil : Pourquoi l’étude porte-t-elle sur l’OGM NK 603 ?

Gilles-Eric Séralini : Parce que cet OGM est utilisé avec le Roundup dont la matière active, le glyphosate, est aujourd’hui l’herbicide le plus présent dans l’eau, y compris l’eau de consommation. (…)

Retrouvez l’intégralité de cet article en lisant Biofil n°84 daté novembre-décembre 2012.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.