Bio : Conjuguer éthique et croissance

Claire Lamine, Ivan Dufeu et Thomas Nesme, intervants du colloque Inra “Dynamiques de développement des systèmes agricoles et alimentaires bio” (crédit photo: C. Rivry-Fournier).

Claire Lamine, Ivan Dufeu et Thomas Nesme, intervants du colloque Inra “Dynamiques de développement des systèmes agricoles et alimentaires bio” (crédit photo: C. Rivry-Fournier).

Alors que la bio change d’échelle grâce à un flot de conversions sans précédent accompagné d’une poussée de la consommation, comment évoluent ses valeurs ? Risque-t-elle de perdre son identité ? Ces questions récurrentes sont au cœur du colloque de l’Inra – Carrefour de l’innovation agronomique, tenu à Rennes le 26 avril.

 

La tension entre déploiement de la bio et maintien de son identité s’exprime sous la forme de paradoxes. L’objectif des chercheurs est de les identifier, et de mieux comprendre les verrous et leviers au développement de ce mode de production et de son marché. Pour cela, la bio est étudiée en tant que systèmes agroécologiques, territoriaux, alimentaires et de connaissances. Les interventions du colloque “Dynamiques de développement des systèmes agricoles et alimentaires bio” exposent ces différentes approches.…

 

Lire l’intégralité de cet article dans Biofil 106 (juillet-août 2016).

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.