3 questions à Bernard Lignon, président de la commission Produits transformés du Cnab   Bernard Ligon (crédit : C. Rivry-Fournier) 1 - Pourquoi n’existe-t-il pas aujourd’hui de liste positive de produits de nettoyage et désinfection (N&D) pour les produits transformés ? La première raison

Des semis de légumineuses à la volée sous couvert de tournesol, testés par Terres Inovia pendant trois ans, n’apportent pas de bénéfice significatif ni sur l’oléagineux ni sur le blé qui suit. Une autre technique, avec légumineuse et tournesol implantés

Lukasz Gburzynski conduit la production “dans l’optique de travailler le sol le moins possible”. (crédit : Marion Coisne) À Fleury-en-Bière (Seine-et-Marne), aux Jardins de Courances, 5 hectares de légumes sont cultivés sur des terres sableuses, dont 2 000 m² sous

Les produits bio sont-ils trop chers ? Comment les rendre accessibles à tous et assurer à l’agriculteur un prix rémunérateur, tenant compte des coûts de production ? Comment renforcer la coopération entre tous les acteurs de la filière en toute

Au sommaire ÉDITO - La bio en restauration collective : l’affaire de tous DOSSIER : MALADIES ET RAVAGEURS SOUS ABRIS Rechercher l’efficacité - Interview : Catherine Mazollier, Grab - Pucerons sur aubergines : intérêt des plantes de services - Témoignages de maraîchers : • Cyril Fournier, en Gironde •

3 questions à Burkard Schaer, d’Ecozept Burkard Shaer. Comment évoluent les produits locaux en magasins spécialisés bio ? Ils sont devenus incontournables. Notre enquête (1), réalisée par notre cabinet d’étude franco-allemand et diffusée à Natexpo, le confirme. Elle montre que, depuis 2015,

Répertoire des fournisseurs
Suivez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.