La tendance se confirme : fin mai, le nombre de conversions en bio reste encore très élevé, malgré un léger recul par rapport à 2016, année record. Bonne nouvelle, cette vague est en phase avec

Signature de l’accord-cadre entre l’Itab – Thierry Mercier, à gauche – et le Fibl – Urs Niggli, à droite. (crédit : C. Rivry Fournier) “Pour faire avancer la bio, collaborer s’avère plus rentable et efficace”, souligne

(Dossier Conversions - témoignage) Cultures diversifiées dans le Lot-et-Garonne Pour diminuer les traitements chimiques et ainsi s’inscrire dans la démarche HVE, le Gaec s’est équipé d’une éclaircisseuse et d’une rogneuse. Des acquisitions précieuses qui facilitent

Témoignage d'éleveurs Selon le diagnostic floristique réalisé par Agrobio Basse-Normandie, les prairies de Franck Leboulanger contiennent “40 % de graminées de bonnes valeurs fourragères et 30 % de trèfles”. (crédit F. Ripoche) Du nord au sud,

En direct de l’Inao : (crédit Inao) Trouver des semences et plants biologiques et adaptés aux contraintes agronomiques, climatiques et commerciales, tel est le défi à relever par les producteurs biologiques. La filière s’organise pour

Aïcha Ronceux et Élise Favrelière ont présenté les résultats du projet Agri-Bio à l’occasion de Terr’Eau Bio, les 7 et 8 juin dans l’Oise. (crédit Rivry-Fournier C. ) Comment gérer l’azote et les adventices en

Les démonstrations de matériels toujours très suivies. (crédit Rivry-Fournier C. ) Pour sa 1re édition, Terr’eau Bio réussit son pari. Le 7 et 8 juin dans l’Oise, près de 1 500 visiteurs, dont beaucoup de conventionnels,

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.