Reneta et ses 40 adhérents

Il y a un an naissait Reneta, un réseau pour les espaces-test agricoles qui comprend déjà plus d’une quarantaine de structures adhérentes. Créer dans une logique d’échange de savoirs, il se veut aussi un plaidoyer devant les décideurs.

 “Nous comptons parmi nos adhérents 10 espaces-test en fonctionnement et 26 structures en projets, plus 7 membres associés tel que le réseau Inpact ou Terre de liens”, énumère Jean-Baptiste Cavalier, animateur du Réseau national des espaces-test agricoles, dit Reneta. Cette association, née en mars 2012, regroupe surtout des espaces tests en maraîchage, parfois aussi de l’élevage comme c’est le cas avec les Champs du possible, constitué par les Amap d’Ile de France, accueillant de futurs bergers, ou Coups d’Pousses, à Barjac, qui regroupe plusieurs activités agricoles, dont l’élevage de bovins.

 L’espace-test, c’est quoi ?

Reneta copyright Biopousses.resizedIl s’agit d’une entité fonctionnelle dans laquelle on retrouve un ensemble de structures partenaires – lycées, collectivités, associations, coopératives, etc. -, la couveuse étant le cadre légal portant les activités, le matériel, le foncier et l’accompagnement des porteurs de projets, notamment par un tutorat”, souligne Jean-Baptiste Cavalier. La majorité de ces porteurs de projets ont plus de 40 ans, peu de moyens et ne sont pas issus du milieu agricole. “Ces personnes viennent chercher un accompagnement pour s’installer correctement et ici, elles peuvent le faire sans risque économique ; c’est tout l’intérêt, d’autant plus que les collectivités territoriales sont demandeuses de ce type d’installations pour répondre aux attentes des consommateurs et dynamiser le milieu rural”, ajoute le représentant de Reneta.

 Accompagner et échanger

Reneta a été créé dans une logique de compagnonnage par des échanges de pratiques, des rencontres et des formations, comme sur des aspects juridiques, précise Jean-Baptiste Cavalier. De plus nous avons un rôle de plaidoyer devant le ministère de l’Agriculture et celui de l’Économie sociale et solidaire. Une réflexion est aussi menée sur la création d’un fond d’investissement qui faciliterait le montage d’espaces-test.” La certification bio n’est pas un préalable, mais la plupart des structures sont dans cette démarche. “Toutes n’ont pas le label, mais doivent adhérer à la charte qui promeut une agriculture de proximité respectueuse de l’homme et de l’environnement”, ajoute l’animateur. Les prochaines rencontres nationales auront lieu du 12 au 14 juin prochain à Chilhac en Haute-Loire. Reneta bénéficie d’un financement de 40 000 euros (Europe, ministère de l’Agriculture) via le Réseau Rural Français (RRF). Mais le réseau recherche de nouveaux financements pour la mise en œuvre de son site internet. Le siège de l’association est situé à Montpellier.

 Frédéric Ripoche

 

Contact Reneta :

55, rue Saint-Cléophas 34070 Montpellier

contact@reneta.fr/ 04 67 06 23 66 et 06 78 53 45 58

 

11 espaces-test en activités

-Les Champs du Possible (Ile-de-France)

-Ciap 44 (Loire-Atlantique)

-Les Compagnons de la Terre (Drôme)

-Coups d’Pousses (Gard)

-Le Germoir (Nord-Pas-de-Calais)

-Graine de Paysans (Aude)

-Pactes (Bourgogne)

-Les Prés d’Amont (Loir-et-Cher/ Blois)

-Terracoopa (Hérault)

-Verdon (Alpes-de-Haute Provence, Var)

-Biopousses

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.