(crédit : JM Poupeau) De l’avis général, le semis direct sous couvert est la technique la plus difficile à transposer en bio. “Dans l’état actuel de nos connaissances, je ne crois pas au semis direct sous couvert en bio de

3 questions à J.-M. Lévêque, président de la commission restauration commerciale du Cnab et du Synabio   Pourquoi avoir souhaité retravailler la première version du cahier des charges restauration commerciale ? Je vois deux, voire trois bonnes raisons. La première et principale

(credit : C Rivry-Fournier) Selon Patrick Guiraud, viticulteur et président de Sudvinbio, le débat autour du cuivre n’est pas technique mais politique : “Pourquoi, lorsque la viticulture bio représentait 3 % du vignoble, le cuivre n’était pas toxique, et que

Au sommaire ÉDITO - Ruée sur l'or bio DOSSIER : ALTERNATIVES AU LABOUR - Joseph Pousset, agriculteur et agronome : “Bannir les positions idéologiques” - TCS, strip-till, semis direct sous couvert… Quelle approche choisir ? - Groupe d’échanges en TCS : expérimenter pour produire des références -

(Édito - Biofil n°122 - mars-avril 2019) (crédit : Pablo Boris Debat) Mac Do monte en puissance – tambour battant –, déclare vouloir proposer ses glaces en bio et s’engage avec Biolait ; Danone fonce, conjugue bio et agriculture régénérative, notamment via

L’Iteipmai, institut technique des plantes à parfum, aromatiques et médicinales, dispose d’une expertise pointue des PPAM, notamment en création variétale et protection des cultures. De son côté, l’Itab développe une approche systémique de la production et de la transformation bio. Il possède aussi une expertise

Répertoire des fournisseurs
Suivez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.