Problème toujours épineux dans les vignes : l'entretien du rang. Des essais cherchent à remplacer le désherbage mécanique, coûteux en temps et matériel, par des techniques innovantes, comme l’implantation d’une flore couvrante ou l’utilisation de mulch

Créer un verger bio ne s’improvise pas. Cette prise de risque (évaluée entre 10 000 et 15 000 €/ha selon les espèces en semi-intensif) nécessite réflexions et évaluation des paramètres.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.