Le marché des légumes frais bio ne cesse de croître. Estimé à 400 millions d’euros au détail en 2014 (+8,6 % vs 2013), il est dynamisé par la vente directe et les magasins spécialisés. En

Les négociations sur le prix du lait bio sont en cours. C’est le cheval de bataille de l’organisation de producteurs (OP) Seine et Loire : « La construction des contrats avance avec les laiteries, relate Éric Guihéry,

+ 10 % sur les 7 premiers mois de 2013   Selon l’indicateur de conjoncture du Synabio, le chiffre d’affaires des transformateurs bio, metteurs en marché et distributeurs a grimpé de 7 % en 2012 et de 10 % sur

En bio, malgré l’inquiétude face à la crise, les signaux sont au vert : en  2012, les achats bio des ménages ont progressé de 5 % par rapport à 2011.  D’après le 10e baromètre Agence Bio/CSA

Les fruits et légumes bio ont connu une saison tendue à cause de la précocité, de maturités regroupées, de problèmes de conservation

Dans le sillage du conventionnel, les prix des céréales, oléagineux et protéagineux se sont raffermis par rapport à l’an dernier, mettant en effervescence une filière encore fragile. Malgré une hausse globale de la collecte, la

Alain Delangle, gérant de Normandie Ferme Bio, associe des magasins U au sein d’une Scic avec des producteurs normands pour un partenariat équitable et transparent. Qui achète bio, où, quoi et comment ? La table

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.