“Il est primordial de maintenir un feuillage actif tard en saison. Si on enlève les feuilles après les vendanges, on peut perdre 30 à 35 % des réserves d’azote dans le bois.” ((© CRF) Chercheur

Aïcha Ronceux et Élise Favrelière ont présenté les résultats du projet Agri-Bio à l’occasion de Terr’Eau Bio, les 7 et 8 juin dans l’Oise. (crédit Rivry-Fournier C. ) Comment gérer l’azote et les adventices en

Pour présenter leurs nouvelles références et outils, Agrotransfert RT, l’Inra et leurs partenaires organisent un colloque le 26 septembre à Péronne dans la Somme. L’occasion de présenter les résultats de leurs projets complémentaires : Agri-Bio, de la connaissance

Dans un contexte où l’azote organique est moins facilement disponible et de plus en plus coûteux, nombreux sont les céréaliers qui cherchent à mettre en place des systèmes de production autonomes en azote. “Jachères azotées”, rotations

Différentes modalités sont testées à la station d’expérimentation de Pleumeur-Gautier : à gauche, l’engrais vert est exporté. En Bretagne, les engrais verts servent à fertiliser les cultures maraîchères de plein champ, mais leur utilisation est rigoureusement

  En grandes cultures, l’azote est souvent le principal facteur limitant les rendements mais aussi la qualité des produits. Le recours à une fertilisation azotée, tant à base d’amendements organiques à libération lente que d’engrais organiques

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.