Sur les hauts plateaux de l’Aubrac, à 1 100 m d’altitude, Roland Carrié élève ses Aubrac dont la viande est très bien prisée en circuits courts. Second département français pour sa surface en bio (après la

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.