Agneaux bio : des références à pérenniser

Jean-François Vincent est éleveur de brebis bio à Marçais dans le Cher depuis 1997. Il a participé au Casdar Agneaux bio en tant qu’éleveur, représentant de la Fnab, de France Agrimer et d’Interbev. (© JF Vincent)

Jean-François Vincent est éleveur de brebis bio à Marçais dans le Cher depuis 1997. Il a participé au Casdar Agneaux bio en tant qu’éleveur, représentant de la Fnab, de France Agrimer et d’Interbev. (© JF Vincent)

Le Casdar Agneaux bio, coordonné par l’Itab et l’Institut de l’Élevage, a pris fin en 2016. L’un de ces acteurs, l’éleveur Jean-François Vincent donne son point de vue sur les avancées de cet outil de référence pour la filière.

Quels étaient les enjeux au démarrage d’Agneaux bio ?

J.-F. Vincent : Depuis les années 2003-2004, les éleveurs d’ovins peinaient beaucoup à dégager une rémunération. C’est un constat que nous faisions sur nos comptes d’exploitation mais sans élément tangible pour l’affirmer, ni pour y remédier.

[…]

 Propos recueillis par Frédéric Ripoche

 Lire l’intégralité de l’interview dans Biofil n°110 mars-avril 2017.

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.