La transmission se prépare dès maintenant

Philippe Colleu, 63 ans, producteur de porcs en conventionnel, a permis plusieurs installations en bio sur sa ferme : « Si je ne transmettais pas en bio, ma ferme partait à l’agrandissement des voisins. La vendre aux voisins, c’était la solution la plus simple et il y avait pléthore de candidats. J’aurais pu la vendre à un très bon prix, mais j’ai une situation confortable et ma volonté était d’installer un jeune avant tout ».

Michel Jacq, 62 ans, a cédé sa ferme laitière au salarié du service de remplacement : « J’avais plusieurs priorités : installer un jeune, que ma ferme reste en bio, et la vendre en intégralité car je jugeais que c’était économiquement intéressant ».

transmission ec_organic_223_bigCes deux témoignages concrets et émouvants, sont extraits du recueil d’expériences Itinéraires de transmission qui en comprend 8 autres, tout juste publié par le réseau Gab-Frab breton. Ils illustrent l’importance de préparer la transmission de son exploitation.

20 % des fermes bio seront à transmettre dans les 5 ans, dont près de la moitié n’a pour l’instant pas de repreneur. Afin que les fermes bio restent en bio, il est important de sensibiliser les cédants et futurs cédants aux enjeux de la transmission.

10 témoignages de cédants

Ce guide présente 10 témoignages de cédants, accompagnés de leur(s) repreneur(s), afin de montrer différents cas de transmissions réussies et l’ensemble des solutions possibles : transmettre à ses enfants, à son salarié, s’associer pour transmettre, permettre plusieurs installations en bio sur une ferme conventionnelle…

S’il s’adresse surtout aux cédants et futurs cédants, Itinéraires de transmission peut également intéresser les futurs installés, qui pourraient être amenés à reprendre une ferme, ainsi qu’aux étudiants. Et au-delà des cédants en agriculture biologique, ce guide s’adresse également aux agriculteurs conventionnels qui s’intéressent à la bio mais qui pensent, par exemple, qu’il est trop tard pour convertir leur ferme avant la retraite ou qu’elle est vouée à partir à l’agrandissement des fermes voisines.

Ce guide vise plusieurs objectifs

–          Sensibiliser : avoir à portée de main un support qui soulève les bonnes questions sur la transmission et répond aux interrogations les plus récurrentes liées à ce thème en proposant un éventail large de témoignages.

–          Échanger : enrichi de quelques données, approches techniques et économiques et d’une boîte à outils, cet ouvrage se base avant tout sur l’expérience de transmission. Pourquoi ? Comment ? Avec quelles difficultés ? Quels soutiens ?

–          Informer : ce guide apporte des informations sur le temps de la transmission, les interlocuteurs de la transmission, les outils, les notions juridiques à connaître, les embûches à éviter, etc.

–          Illustrer les écueils vécus lors de la transmission et les solutions existantes. Foncier, financement, relations humaines parfois houleuses : la transmission n’est pas un parcours simple. Pourtant des solutions existent, c’est ce que rappellent les producteurs de ce recueil.

Ce recueil (28 pages) fait suite à Itinéraires de Conversion en 2010 et Itinéraires d’Installation en 2011.

 

www.agrobio-bretagne.org

 

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.