L’agriculture intensive au pilori

Voici deux dénonciations “coups de poing” des pratiques intensives de l’agriculture française.

Ce sont les résultats d’enquêtes fouillées qui dissèquent les méthodes de production conventionnelles et les rouages de l’industrie chimique. Indispensables pour mieux comprendre les risques pour l’environnement et la santé humaine que font prendre les élevages industriels de porcs ou de poissons, les cultures de pommes de terre, de pommes, de tomates… qui usent et abusent d’antibiotiques et de pesticides. La parution de ces livres a été couplée avec deux reportages : “Manger peut-il nuire à la santé ?” d’Isabelle Saporta, diffusé le 16 février sur France 3 et “Notre poison quotidien” de Marie-Monique Robin, sur Arte, le 15 mars pour en remettre une couche. Des plaidoyers puissants en faveur de l’agriculture bio.

Le livre noir de l’agriculture, Isabelle Saporta, Fayard, février 2011, 252 p., 17,90 €.

Notre poison quotidien, Marie-Monique Robin, Arte éditions, La Découverte, 420 p., 20 €.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.