Salon de la bio et de l’agriculture durable à Agen : La poussée des fruits et légumes

Réputée pour ses fruits et légumes autant que pour ses vins, l’Aquitaine est la région au plus fort taux de conversion en 2010, soit plus 40 % de surfaces supplémentaires en bio. Pour sa 2e édition, les 29 et 30 juin à Agen, le salon de la bio et de l’agriculture durable (Siad) a réuni les principaux opérateurs régionaux de mise en marché.

Forte de 1 954 fermes bio, soit un bond de 39 % en un an, et de 49 529 ha, l’Aquitaine affiche 3,6 % de sa surface agricole en bio. Convaincu par ce mode de production, le Conseil régional soutient son développement, en octroyant des compléments d’aides à l’installation, un soutien au contrat d’accompagnement à la conversion, la prise en charge de la certification, des chèques conseil bio, des aides à la transformation et à l’investissement en matériels spécifiques… Formule innovante cherchant à valoriser la bio et l’agriculture durable, le Siad accompagne cette stratégie, visant à la fois, comme le rappelle son président Yves Bertrand, “à rassembler les conventionnels et les bio pour échanger sur les méthodes, et à trouver de nouveaux producteurs bio pour répondre à la demande, notamment celle de la transformation et de la restauration collective”. Matériels spécifiques, stratégies d’économie ou de production d’énergie, ainsi que de multiples conférences ont été présentées pendant deux jours. Malgré une fréquentation décevante, peut-être liée à la météo estivale encline à retenir les agriculteurs aux champs, cette seconde édition a été l’occasion, pour les metteurs en marché de fruits et légumes bio, de nouer de nouveaux contacts commerciaux. “L’important est d’établir des relations de qualité et durables, qui s’appuient sur des contrats solides”, confie un visiteur à la recherche de fruits bio, notamment de la myrtille, pour la transformation, destinée à sa marque estampillée “produits locaux”.

Bio Pays Landais : des gains de productivité

Nous en sommes ici en plein cœur de la production, souligne Michel Bonadeo, cogérant et responsable commercial de la Sica Bio Pays Landais, présent au Siad pour la deuxième fois. L’occasion de se faire connaître et de rencontrer nos clients et fournisseurs.” Écoulant 4 000 tonnes de fruits et légumes (estimations 2011), Bio Pays Landais est un des leaders de la mise en marché en Aquitaine ; l’entreprise compte une soixantaine d’apporteurs dans le Sud Ouest, dont 17 agriculteurs sociétaires. “Nous sommes en croissance régulière, avec une large gamme de plus d’une quarantaine d’espèces. Nous misons en priorité sur des productions locales, hormis pour les agrumes, d’origine espagnole.” (…)

Christine Rivry-Fournier

Retrouvez l’intégralité de l’article sur Biofil 77

Tags

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.