TÉMOIGNAGE En Île-de-France, Jacques Frings et son fils associé cultivent une centaine de variétés de légumes sur des terres converties en bio il y a 40 ans. En s’installant en 1977, Jacques Frings convertit le verger de

Sébastien Blache, ornithologue deformation, vise l’équilibre écologique et économique de son système. (© Rivry-Fournier) Un des lauréats des Talents bio du salon Tech&Bio, Sébastien Blache cultive la biodiversité sur 30 hectares dans la Drôme, dont

Les vergers bio progressent : en 2015, 15,6 % des surfaces totales dédiées à l'arboriculture sont engagés en bio, soit +10 % vs 2014. (© S. Cavaignac) Les rencontres techniques Fruits bio de l’Itab et

Après Coxybelle, inscrite au catalogue officiel l’an dernier, le Centre wallon de recherches agronomiques (Cra-W) à Gembloux récidive : une seconde obtention de pomme est sélectionnée en bio et bas intrants en lien étroit avec le Centre régional

Dégâts de l’hoplocampe sur fruit. (© B. Gandubert) La station expérimentale de La Morinière, en Indre-et-Loire, expérimente depuis trois ans des produits à base de Quassia amara pour lutter contre l’hoplocampe du pommier. Les résultats

De conception entièrement repensée pour la pollinisation en plein champ, dont les besoins sont différents de ceux des cultures sous abris, Natupol Outdoor de Koppert est un produit résistant aux aléas climatiques, adapté aux floraisons

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.