Tech&Bio 2017 : interview des organisateurs

Un salon pour accompagner tous les agriculteurs sans discrimination vers des changements de pratiques. (© Emmanuel Georges)

Tech&Bio revient les 20 et 21 septembre à Bourg-lès-Valence dans la Drôme. Le point avec Olivier Durant, délégué général, et Jacques Pior, responsable bio de l’APCA, tous deux très investis dans sa conception et son organisation depuis sa création. 

Pour cette 6e édition comment se sent Tech&Bio ?

Olivier Durant : En 2017, le salon Tech&Bio fête ses dix ans. Ce salon, qui est unique, est né de la volonté forte des chambres d’agriculture de contribuer au développement de l’agriculture biologique et de favoriser le transfert de pratiques vers l’agriculture conventionnelle. Cet anniversaire est l’occasion pour le réseau des chambres d’agriculture et de ses partenaires de rappeler l’ambition de faire de cet événement une plateforme d’excellence pour échanger et partager savoir et savoir-faire sur l’agriculture bio et les techniques alternatives.

Quelles valeurs ce salon veut-il transmettre ?

Olivier Durant, délégué général de Tech&Bio (à g.) et Jacques Pior, responsable bio de l’APCA, l’instigateur de ce rendez-vous. (crédit : Rivry-Fournier C. )

Jacques Pior : Nos valeurs sont d’abord d’accompagner tous les agriculteurs sans discrimination : les producteurs bio en leurs proposant des méthodes et outils pour lever les défis techniques et améliorer leur performances ; et les agriculteurs conventionnels, en leur faisant découvrir des techniques innovantes leur permettant de s’adapter aux évolutions sociétales et environnementales. Tech&Bio souhaite contribuer à l’organisation des filières en facilitant les rencontres et les échanges entre acteurs. Le salon vise aussi à participer à la promotion de l’agriculture bio auprès des médias et des décideurs.

 

Christine Rivry-Fournier

Tags

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.