Le biocontrôle prend racine

PROTECTION DES PLANTES

Le succès de la 3e édition du colloque Natural products and biocontrol en témoigne : les outils du biocontrôle sont incontournables en protection des cultures. L’attention des chercheurs se porte sur le microbiote des végétaux, situé dans la rhizosphère, zone stratégique.

Le piégeage de la cicadelle avec des plaques engluées, un outil du biocontrôle, pour lutter contre la flavescence dorée en viticulture.

Le piégeage de la cicadelle avec des plaques engluées, un outil du biocontrôle, pour lutter contre la flavescence dorée en viticulture.

On parle ici de “lutte intégrée” aux cultures car pour être efficaces, ces produits doivent s’intégrer dans les différentes stratégies de réduction d’utilisation de pesticides, autorisés ou non en bio. À l’opposé des solutions globales apportées par les pesticides, ils doivent tenir compte des conditions locales de culture et des interactions présentes dans le sol. Pas étonnant que les programmes de recherche présentés cette année révèlent un intérêt commun : l’importance de la compréhension de la vie du sol et en particulier de la rhizosphère.

Anna Dupleix

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.