Se former à la bio à distance

Se former à distance en agriculture bio, c’est possible…

Christine Lemarié, responsable de la formation à distance à l’Esa d’Angers.

Voici, par exemple, l’offre de l’École supérieure d’agriculture d’Angers qui continue à s’enrichir.
À 25 ans, après une expérience professionnelle comme éducateur spécialisé, je ne me voyais pas revenir sur les bancs de l’école, témoigne Jean Seingier, actuellement chef de culture en bio. Me former à distance était la solution, surtout avec ce dispositif qui, en plus, inclut des sessions de regroupements essentielles pour moi.” Dans le cursus de l’École supérieure d’agriculture d’Angers (Esa), les cours l’autoformation en ligne sur une plateforme éducative sont enrichis de moments passés en groupe de visu, dont l’un est exclusivement dédié aux pratiques bio : interventions de techniciens-conseillers, visite ou travaux pratiques chez des agriculteurs, approche globale d’une exploitation et travaux en commun, débats… Choisir cette formule n’est pourtant pas si simple : “Le plus difficile a été de concilier ma vie d’agricultrice avec les cours à distance, reconnaît Vanessa Vialettes. Mais j’ai besoin de conforter certaines connaissances pour être plus sereine quant à mon avenir.”

Une double compétence
Depuis septembre 2013, l’Esa est en effet habilitée – par le réseau Formabio et la Draaf Pays de la Loire – à proposer deux BTSA à distance à orientation AB : le BTSA Acse (Analyse, conduite et stratégie d’entreprise agricole) et le BTSA Production horticole (maraîchage, arboriculture, PPAM…). Un partenariat est mis en place avec les organisations professionnelles : Interbio des PDL, chambre régionale et coordination agrobiologique. “L’acquisition d’une double compétence – productions agricoles ou horticoles et agriculture biologique – offre la possibilité de s’installer ou d’envisager un poste de salarié agricole, et, en complétant avec d’autres diplômes ou expériences, de viser un emploi de conseiller, d’animateur ou de certificateur”, explique Christine Lemarié, responsable de la formation. Ce, en formation initiale ou continue. Ces formations sont accessibles à tout public visant un diplôme agricole de niveau bac +2, sésame de la capacité professionnelle : demandeur d’emploi, personne en reconversion professionnelle ou en poursuite d’études, salarié agricole.

Christine Rivry-Fournier

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.