Archive

Surface bio et en conversion et part de la SAU dans chaque département. (Source 2016 Agence Bio/OC, Agreste 2015) Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine et Pays de la Loire sont

La tendance se confirme : fin mai, le nombre de conversions en bio reste encore très élevé, malgré un léger recul par rapport à 2016, année record. Bonne

© C.Rivry-Fournier La campagne 2016-2017 s’achève avec des stocks quasiment nuls pour la majorité des céréales et oléoprotagineux. Une situation exceptionnelle due à une collecte de 15 %

La frénésie d’achats d’aliments bio aux USA, estimés à 39 milliards de dollars (36,8 milliards d’euros) – plus de la moitié du marché mondial bio –, ne suffit

Le secteur bio poursuit son essor en 2016, pour dépasser le 1,57 million d’hectares, soit 5,8 % de la SAU française, avec 500 000 hectares en conversion. Le marché

Finis les surplus de stocks congelés : la demande est aujourd’hui plus forte que l’offre. Et la filière porc bio accueille de nouveaux producteurs.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.