Programme national de l’alimentation : la bio prend du poids

Pour la première fois, la bio prend une place significative dans le programme national de l’alimentation (PNA).

Présenté le 28 septembre par le ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire, ce document constitue une feuille de route émanant de la loi de modernisation de l’agriculture, promulguée le 27 juillet dernier. L’ambition du PNA est de faciliter l’accès à tous à une alimentation de qualité, sûre et diversifiée de manière durable. Il prévoit des actions concrètes, telles que le renforcement des circuits courts, l’éducation au goût, l’accentuation de l’aide alimentaire aux plus démunis, la mise en place de contrats d’engagement sur la qualité entre l’État et les entreprises. L’introduction de la bio en restauration collective y est réaffirmée, dans les services de l’État avec la part de 20 % de bio en 2012, dans les cantines scolaires, et notamment universitaires et en restauration commerciale avec la mise en place du cahier des charges national. L’orientation de la sélection des cultures vers des variétés à haute qualité environnementale, nutritionnelle et organoleptique est évoquée. Le PNA soutient également le renforcement de la communication sur les produits bio, la limitation des emballages, la gestion des déchets, l’analyse du cycle de vie… Il ouvre la voie à l’obtention de moyens supplémentaires pour aller dans ce sens.

www.agriculture.gouv.fr

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de BIOFIL.